0% prowizji - na zawsze!

UŻYTKOWNICY

god of female

blogi.szafa.pl/ /Rivard

gru. 05

Beauté: noir c’est noir

dodane przez: Rivard dn. 05-12-2014 r.

Du noir des moines et des pirates à celui des peintres et des couturiers, cette couleur pas comme les autres incarne l’élégance et le luxe.

Classique et contemporain, discret mais d’une présence folle, le noir conserve toute son aura. Longtemps, en Occident, le noir a été considéré comme une couleur à part entière, décrypte Michel Pastoureau dans son ouvrage “ Noir, histoire d’une couleur ”  (1). Au début de l’époque moderne, avec l’invention de l’imprimerie, la diffusion de l’image gravée et la Réforme protestante, le noir endosse un statut particulier (tout comme le blanc). Quelques décennies plus tard, en découvrant le spectre, Newton met sur le devant de la scène un nouvel ordre des couleurs au sein duquel il n’y a plus de place ni pour le noir ni pour le blanc : pendant près de trois cents ans, ce ne seront plus des couleurs. Toutefois, dans le courant du XXe siècle, l’art d’abord, la société ensuite, la science enfin redonnent progressivement au noir son statut de couleur véritable.

En beauté, l’apparition du noir permet de connecter le soin et la mode, explique Laurent Nogueira, directeur de la communication scientifique Givenchy. C’est évident pour le maquillage et le parfum. L’univers du soin reste à part, car il a longtemps été aseptisé. Cela dit, passé l’effet de buzz et de surprise, les soins noirs ont trouvé leur public.

Textures black

 

photo: robes de soirée pas cher

 

Les packagings noirs sont aujourd’hui légion, y compris en pharmacie, longtemps restée le domaine du blanc clinique et rassurant. Noir dehors, certes ! Mais noir dedans, c’est moins fréquent. Malgré son nom, la superbe Crema Nera de Giorgio Armani Cosmetics est blanche. Parmi les crèmes et gels naturellement anthracite, citons Skin Absolute de Filorga, le tout récent Réponse Premium Yeux Matis au caviar et le Soin Noir de Givenchy. L’idée d’une texture noire est née à la fois de l’air du temps et de découvertes scientifiques, détaille Laurent Nogueira.Le Soin Noir est sorti en 2008, en pleine ère des crèmes premium : or, qui dit noir dit luxe et excellence. Derrière cette approche, nous nous devions de mettre un maximum de savoir-faire dans le produit. Le laboratoire a mis un peu de temps à oser proposer cette texture naturellement sombre, due à la sève d’une algue microscopique, car ça allait à l’encontre du blanc omniprésent. Mais le noir correspondait pleinement au produit que nous souhaitions, tout en collant aux valeurs de la marque. Coloris audacieux, intense et affirmé, le noir n’est pas simple à travailler. Nous avons dû élaborer la transparence des matières premières autres que l’algue, afin de ne pas nous retrouver avec un produit gris, explique Laurent Nogueira.

Gare au gothique !

Pour les grands noms de la mode qui s’adonnent également à la beauté, le noir fait partie de l’ADN maison. Cet hiver, Nicolas Degennes, le directeur artistique du maquillage Givenchy, réinvente cette non-couleur dans une collection baptisée Folies de noirs : J’avais envie de décortiquer le noir, de le décomposer pour découvrir toutes ses facettes. J’aime partir d’une base de noir absolu pour arriver à ce que j’appelle la folie des noirs : des noirs qui se colorisent et se déclinent en nuances multiples. Mais gare à l’excès ! Entre le chic et le gothique, la frontière est ténue. Il faut absolument éviter de dessiner les sourcils, ce sont eux qui accentuent le côté gothique. Œil noir + sourcil noir + bouche sombre, c’est trop. On densifie la racine des cils et on utilise un gloss pour colorer les lèvres en transparence. On peut mélanger toutes les couleurs avec le noir : le beige, les roses, les rouges et les prune… Ce qui est intéressant, c’est d’utiliser le noir comme clé de voûte.

Sur les ongles, le noir remporte un succès durable. On pourrait croire qu’il s’agit d’un manifeste radical, mais le vernis noir est aussi régressif qu’une teinte acidulée, explique Mai Hua, créatrice de couleurs pour l’industrie de la beauté. En l’appliquant, les femmes de 30 à 40 ans renouent avec leur adolescence et leurs aspirations rebelles.

Parfums sombres

Alchimie, mystère et profondeur… Les parfumeurs ont très tôt exploré la face sombre de leur métier. Les premiers jus qui revendiquent le noir sont Marque Noire de Guerlain, en 1891, et Narcisse Noir de Caron, en 1911. Suivront moult déclinaisons à la sombre attraction : Dans la Nuit, le premier parfum Worth (1924), Magie Noire de Lancôme (1978), Drakkar Noir de Guy Laroche (1982), Bois Noir de Chanel (1987), l’Eau Noire de Dior (2004), Datura Noir et Une Voix Noire de Serge Lutens… Dans le monde de l’olfaction, le noir sent la nuit et les épices d’Orient, mais aussi l’ultramodernité et le chic urbain. Aujourd’hui, la parfumerie creuse à nouveau cette veine : La Petite Robe Noire de Guerlain, L’Œuvre Noire by Kilian, Encre Noire et Mon Jasmin Noir de Lalique, Coco Noir de Chanel, Black Opium chez YSL, l’Étoile Noire Glamorama de Thierry Mugler, Colonia Essenza Acqua di Parma dans son flacon noir mat… En 2012, lors de la sortie de son parfum Noir, Tom Ford avouait : Cette couleur est énigmatique, complexe et surprenante. Noir est peut-être la fragrance la plus personnelle que j’aie créée à ce jour. Ou comment se dévoiler en passant du côté obscur… 

voir aussi: robe de soirée

Beauté,

Komentarze



Możliwość komentowania została wyłączona


Wyszukiwarka

UŻYTKOWNICY

Szukaj:

RSS

Dodaj do ulubionych

O blogu

god of female

Prowadzony przez:
Rivard

this blog aims at sharing infiormation about evening dresses for women. If you want to get more information about our website, you can visit www.kissyrobe.fr

O mnie

Rivard

Na szafie od: 12-09-2014

Obserwuj

this blog aims at sharing infiormation about evening dresses for women. If you want to get more information about our website, you can visit www.kissyrobe.fr

Obserwują blog

Nikt jeszcze nie obserwuje tego bloga

Podaj powód zgłoszenia:


Zamknij
0